COMMENTAIRES SUR :
NF P84-204-1-1 (DTU 43.1) (novembre 2004) : Travaux de bâtiment - Etanchéité des
toitures terrasses et toitures inclinées avec éléments porteurs en maçonnerie en
climat de plaine  
Article 9.4 toitures destinées à la retenue temporaire des eaux
I. PRINCIPES
Afin d'éviter, lors de la création d'installation nouvelle de
grandes surfaces, un surdimensionnement des réseaux
d'évacuations collectifs. il a été prévu un système de débit
contrôlé, basé sur le principe de le retenue des eaux sur les
terrasses.
L'eau est freinée et retenue sur la terrasse jusqu'à un certain
volume le surplus étant évacué par une installation calculée
suivant les règles habituelles.
Avant la publication du D.T.U. "les règles professionnelles pour
la conception et la réalisation des toitures terrasses destinées
à la retenue temporaire des eaux pluviales" (chambre syndicale
nationale de l'étanchéité octobre 1992) était le document de
référence pour ces applications.
 
II. LES REGLES

La terrasse doit être inaccessibles (pas de zones techniques)
Isolation pour terrasses techniques
La terrasse doit être en pente nulle
la terrasse doit être gravillonné (mini 4 cm)
La pièce de surverse dépasse le gravillon de 5 cm
Un garde grève haut doit couvrir la pièce

Le système de retenue d'eaux doit théoriquement fournir
un débit contrôlé fixe, la forme des trous,leur surface
totale et leur nombre déterminent ce débit.

Ce dimensionnement n'est pas à la charge de l'entreprise.

l'annexe  NF P84-204-1-3 (DTU 43.1-3) destiné au maitre d'ouvrage
conseille de prévoir une fente de 60 x 10 mm  par tranche de 50 m²
de terrasse.

 
III. COMMENTAIRES
Cependant la détermination de l'operculation reste empirique ne pouvant prendre en compte 
intégralement les règles d'écoulement hydraulique (effet Venturi, écoulement libre
variation de la pression en fonction de la hauteur d'eau etc...).